Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

28/06/2016

J’ai mangé chez un vigneron

repas chez un vigneronLorsqu’on est amateur de vin, il est souvent frustrant de se retrouver au restaurant et d’être forcé de choisir un vin bas de gamme et de mauvaise qualité, tant les prix pratiqués sont hors norme. On constate généralement chez les restaurateurs une culbute de 3 à 5 fois le prix d’achat du vin à la propriété. Ils ont d’ailleurs trouvé la combine pour vous faire passer la pilule en proposant de plus en plus de vins au verre, mais malheureusement les coefficients sont identiques voire plus élevés.

La solution…aller manger chez le vigneron, c’est pourtant pas compliqué!

Certes pas possible partout, mais c’est ce que propose le Domaine du Grand père Jules. Situé au coeur de la Vallée du Rhône près de Violès dans le Vaucluse, ce domaine d’une vingtaine d’hectares en Agriculture Biologique, vous permet de vous restaurer dans son Auberge et de profiter des vins du domaine à table. Un concept plutôt sympa et surtout avantageux pour le client. Vous aurez le choix entre Rouge, Blanc et Rosé pendant votre repas, qui correspondent aux cuvées de base du domaine.

Au menu, lors de mon passage, flan « Provençal » en entrée froide, suivi d’un beignet d’aubergine en entrée chaude, que nous avons choisi d’accompagner avec le rosé du domaine. La cuvée Léa, rosé de saignée composé de Grenache et Cinsault, au nez charmeur et à la bouche joliment fruitée surmontée d’une pointe de sucres résiduels, la transformant en vrai gourmandise. Prix domaine 6€

Nous avons ensuite enchainé avec un Osso Bucco de dinde, accompagné de la cuvée Victor en rouge. Un Côtes du Rhône frais et léger, du fruit et des tannins très fin, un vin simple et facile à partager avec plaisir. Cette cuvée Victor s’est aussi bien accordée avec un petit fromage de chèvre frais surmonté de quelques herbes de Provence et d’un filet d’huile d’olive. Prix domaine 6€ également.

Pour terminer en douceur et pour la gourmandise, nous nous sommes régalés d’une tarte à l’abricot et de son sorbet au citron.